ADOLPHE SAX

Adolphe sax

Bronze Adolphe Sax
Sculpteur : Jean-Marie Mathot
Maison Adolphe Sax Dinant



Antoine-Joseph dit Adolphe Sax est né à Dinant, le 06 novembre 1814. Il est le fils de Charles-Joseph Sax, facteur de la Cour de Guillaume 1er d’Orange, qui lui confie le soin de réaliser les instruments pour les orchestres de l’armée hollandaise nouvellement créés.

Adolphe va suivre les traces de son père, tout en étant élève au Conservatoire de Bruxelles, et devient un excellent flûtiste. Il s’initie à la clarinette sous la direction de BENDER, chef d’orchestre militaire.

Très jeune, il fit preuve d'un esprit inventif et d'aptitudes musicales hors du commun. Sa vie durant, Adolphe Sax fit preuve d'énergie, de dynamisme, d'acharnement, d'imagination et de génie. Il fut à la fois facteur d'instruments, soliste, acousticien, compositeur, chef d'orchestre, pédagogue, éditeur,… Il incarne parfaitement l'esprit du 19e siècle conquérant et sûr de l'avenir. Il crée et perfectionne des instruments tels que le sarrussophone, la clarinette basse, les saxhorns, … .

En 1841, SAX créé un nouvel instrument en métal avec une résonance plus forte, qu’il appellera saxophone. Son but étant d’avoir « la flexibilité des corde, la variété de ton des bois et la puissance des cuivres ». La même année à l’exposition de Bruxelles, il présentera son invention à une audition semi-officielle. En installant un rideau entre lui et le public, il permit à celui-ci d’écouter l’instrument sans le voir, ce qui fit taire les rumeurs de plagiat.  Le premier saxophone est finalement breveté à Paris le 21 avril 1846.

Par la suite, Adolphe SAX réalisa 14 tailles différentes de son instrument, dont la moitié seulement est encore utilisée aujourd’hui. On distingue en effet en partant du plus aigu le saxophone sopranino, le soprano, l’alto, le ténor, le baryton, le basse et le contrebasse.

L'invention du saxophone provoqua de vives controverses, mais porta néanmoins au pinacle la réputation de Sax qui avait fait le choix de partir à Paris. Cet instrument qui apportait un timbre nouveau séduisit de nombreux compositeurs de l'époque et devint, un peu plus tard, l'un des enfants chéris du jazz.  Adolphe Sax a incontestablement révolutionné la musique.

Il a également dirigé la première classe de saxophone au Conservatoire de Paris.

Il mourut à Paris dans le dénuement le plus total le 07 février 1894 et est enterré au cimetière de Montmartre.

Son fils Adolphe-Edouard poursuivit les affaires jusqu’en 1929, date à laquelle la Société H. Selmer & Cie reprendra les ateliers Adolphe Sax de la Rue Myrha à Paris. Comptant aujourd’hui 125 ans d’expérience, la Maison Henri Selmer – Paris, partenaire musical privilégié de l’Association Internationale Adolphe Sax, est toujours propriété exclusive de la famille du fondateur. Le siège se situe au cœur de Paris (quartier de la République) tandis que la fabrication se fait à l’usine de Mantes-la-Ville. 

Dinant, sa ville d'origine lui consacre également un concours de renommée internationale.

crédit photo bronze A. Sax : (c) Daniel Vandewalle 2014